Thème 4 : Des collaborations diverses pour des besoins divers

L’AET célèbre son 10ème anniversaire en 2006 : 10 ans au service de la promotion de la collaboration entre terminologues et de la création de liens actifs avec d’autres organisations, associations et institutions à tous les niveaux du monde de la terminologie. Un des objectifs de l’association est de « fournir une plateforme pour la promotion et la coordination, au niveau européen, des activités terminologiques, ainsi que l'amélioration constante de la prise de conscience, de la reconnaissance et de la professionnalisation du secteur de la terminologie ».

La Déclaration de Bruxelles, sous-titrée « pour une coopération internationale en terminologie » vit le jour à l’issue du premier Sommet de Terminologie en 2002. Une de ses recommandations est que les Etats et les gouvernements, les organismes intergouvernementaux, les organisations internationales et tous les organes oeuvrant dans le domaine de la politique linguistique « favorisent la mise en place des méthodes de coopération qui tiennent compte des résultats des acquis, des initiatives et des projets existants ».

Ceci peut être fait de différentes façons. Si les conditions linguistiques varient, les besoins terminologiques en font autant. En identifiant des modèles familiers dans des contextes qui le sont moins, nous sommes amenés à comparer des expériences mutuelles qui peuvent nous conduire à de nouvelles formes de collaboration.

Les trois autres thèmes retenus pour le Sommet traitent aussi de la collaboration suivant différentes perspectives :

 

  • entre la vie professionnelle et la vie académique, pour ce qui est du profil du terminologue ;
  • entre le travail terminologique réalisé au sein de et pour les langues majeures et les langues « mineures » ;
  • entre les organisations internationales, nationales ou régionales à travers les aspects de politique et de planification linguistiques.

Dans le cadre de ce quatrième thème, nous voudrions tenter de faire le tour de quelques questions de base en matière de coopération terminologique qui demandent réponse quel que soit le contexte de collaboration.

Questions :

 

  • Quels sont les éléments indispensables à une collaboration terminologique ?
  • Quelles sont les conditions optimales d’une telle collaboration ?
  • Quels enseignements peut-on tirer des expériences de collaboration non abouties ?
  • Quels profits pouvons-nous espérer grâce à la collaboration ?
  • Existe-t-il un paradigme en matière de collaboration ?

Tweets

Agenda

 

2017


Seminar in Wales
4 September
Bangor
Wales

 

Realiter 2017
6-7 October
Barcelona
Catalonia

 

SLOVKO 2017
25-27 October
Bratislava
Slovakia

 

ELETO 2017
9-11 November
Athens
Greece

 

TOTh workshop
17 November
Castelló
Spain


International Symposium
13-14 November
Bucharest
Romania